Home

Occupational Health and Safety Education - Supervisors

Highlighted words reveal
definitions when selected.

Employers must ensure that employees assigned as a supervisor, on a full-time or temporary basis, are competent. Employers must ensure supervisors understand the hazards in the work they oversee and their duties and responsibilities under the Safety Act and Occupational Health and Safety Regulations where they act on behalf of the employer.

Supervisors must:

  • be aware of the legal responsibility associated with ensuring safety as an integral part of workplace activity;
  • be aware of the legislative requirements in order to meet employers’ duties as specified in the Safety Act and Occupational Health and Safety Regulations and follow employer safety rules; and
  • understand the rights and responsibilities for workers and contractors they supervise and ensure they follow employer safety rules. (see WSCC Code of Practice: Occupational Health and Safety Education – Supervisors)

A “supervisor” under NT and NU legislation is an individual who is authorized by the employer to oversee or direct workers. One of an employer’s duties is to ensure that work is sufficiently and competently supervised at a worksite.

Further, a supervisor must have sufficient knowledge of:

  • occupational health and safety (OHS) programs;
  • how to work safely with hazardous substances;
  • the proper use of personal protective equipment (PPE);
  • the emergency procedures required by the Occupational Health and Safety Regulations; and
  • any other matters required in order to keep workers safe.

Supervisors must also comply with and ensure workers under their supervision comply with the Safety Act and the Occupational Health and Safety Regulations.

In order to supervise a worksite, supervisors must complete an approved regulatory familiarization program.

Requirements for Supervisor Safety Education

In order for training content to receive approval from the Chief Safety Officer , it must contain a minimum set of requisite topics. The requisite elements are not outlined in the Act or Regulations; rather, they are described in the Code of Practice, which was developed based on industry best practices.

This is a list of approved providers of OHS Supervisor Education. In order for providers to receive approval, they must provide a copy of the supervisor training course and submit an application for review by the Chief Safety Officer. More information can be found here.

Occupational Health and Safety Regulations
R-039-2015

INTERPRETATION

Section 1

1. In these regulations,

"accident causing serious bodily injury" means an accident at a work site that

(a) causes or could reasonably be expected to cause the death of an individual, or

(b) requires an individual to be admitted to a hospital as an in-patient for a period of 24 hours or more;

"air-purifying respirator" means a respirator that removes airborne contaminants from the air inhaled by a worker;

"approved" means

(a) approved by an agency acceptable to the Chief Safety Officer for use under the conditions prescribed by the agency,

(b) approved conditionally or otherwise by a certificate of the Chief Safety Officer, or

(c) approved by the Chief Safety Officer in a code of practice approved and issued under subsection 18(3) of the Act;

"atmosphere-supplying respirator" means a respirator that delivers clean breathing air to a worker from a compressor or a cylinder, an SCBA, whether closed or open circuit, or a combination of SCBA and supplied air;

"borehole" means a mechanically drilled hole in the ground;

"building shaft" means a continuous vertical space substantially enclosed on all sides that extends for two or more floors, such as an elevator shaft, a ventilation shaft, a stairwell or a service shaft;

"competent" means, in respect of a function, task or duty, possessing the knowledge, experience and training to perform the function, task or duty;

"conductor" includes a wire, cable or other metal component installed for the purpose of conveying electric current from one piece of equipment to another or to ground;

"confined space" means an enclosed or partially enclosed space, that is not designed or intended for continuous human occupancy, with a restricted means of entry or exit;

"connecting linkage" means a lanyard, safety hook, cable or connector between a personal fall arrest system device and a D-ring on a worker’s full-body harness;

"construction" means the erection, alteration, renovation, repair, dismantlement, demolition, structural maintenance or painting of a structure, land clearing, earthmoving, grading, excavating, trenching, digging, boring, drilling, blasting and concreting;

"container" Repealed. [R-085-2015, s. 2]

"controlled product" means a product, material or substance specified by regulations made under paragraph 15(1)(a) of the Hazardous Products Act (Canada) to be included in any of the classes listed in Schedule II of that Act;

"dangerous occurrence" means an occurrence that does not result in, but could have resulted in an accident causing serious bodily injury, such as

(a) structural failure or collapse of

(i) a structure, scaffold, temporary falsework or concrete formwork, or

(ii) a tunnel, caisson, coffer dam, trench, excavated shaft or excavation,

(b) failure of a crane or hoist or the overturning of a crane or powered mobile equipment,

(c) accidental contact with an energized conductor,

(d) bursting of a grinding wheel,

(e) uncontrolled spill or escape of a toxic, corrosive or explosive substance,

(f) premature or accidental detonation of explosives,

(g) failure of an elevated or suspended platform, or

(h) failure of an atmosphere-supplying respirator;

"dBA" means the sound pressure level in decibels measured on the A scale of a sound level meter;

"designated signaller" means a worker designated under paragraph 138(1)(a) to give signals;

"emergency medical technician" or "EMT" means an individual who

(a) holds not less than a valid Level 2 qualification,

(b) has completed an approved course of emergency medical technologist training,

(c) possesses an approved amount of experience as an emergency medical technician, and

(d) is licensed by an approved agency;

"equipment" means any mechanical or non-mechanical article or device, such as a machine, tool, appliance, apparatus, implement, service or utility, other than personal property owned by a person unless that property is used in the carrying on of any work;

"escape respirator" means an atmosphere-supplying respirator or an air-purifying respirator that is designed to be used by a worker only for escape purposes;

"excavated shaft" means a passage dug into the ground, the longest dimension of which exceeds 1.5 m and of which the acute angle between the axis of the longest dimension and the vertical is less than 45º;

"excavation" means any dug out area of ground other than a trench, tunnel or excavated shaft;

"first aid" means immediate assistance given in case of injury until medical aid has been obtained;

"first aid attendant" means a holder of a valid

(a) first aid qualification,

(b) licence or approval as an emergency medical technician, or

(c) licence, certificate or other qualification that, in the opinion of the Chief Safety Officer, is equivalent or superior to a qualification referred to in paragraph (a), or a licence or approval referred to in paragraph (b);

"first aid qualification" means a qualification in first aid issued by an approved agency to an individual who has followed a course of instruction set out in

(a) Schedule A for a Level 1 qualification, or

(b) Schedule B for a Level 2 qualification;

"forklift" means a self-propelled machine that has a power operated upright, angled or telescopic lifting device that can raise and lower a load for the purpose of transporting or stacking;

"full-body harness" means a safety device that is capable of suspending a worker without causing the worker to bend at the waist, and consists of straps that pass over the worker’s shoulders and around the worker’s legs, an upper dorsal suspension assembly and integral hardware;

"hand tool" means hand-held equipment that depends on the energy of the worker for its direct effect and that does not have a pneumatic, hydraulic, electrical or chemical energy source for its operation;

"harmful" means known to cause harm or injury;

"hazardous" means likely to cause harm or injury in certain circumstances;

"hazardous substance" means a hazardous product as defined in section 322 or another product, material or substance that is hazardous;

"HEPA filter" means a high efficiency particulate aerosol filter that is not less than 99.97% efficient in collecting a 0.3 µm aerosol;

"high hazard work" means a work activity described in Schedule C;

"highway" means a highway as defined in section 1 of the Motor Vehicles Act;

"hoist" means a machine that consists of a raising and lowering mechanism;

"injury" includes any disease and any impairment of the physical or mental condition of an individual;

"instruct" means, in respect of an instruction to a worker, to give information and direction to the worker with respect to a particular subject matter;

"isolated work site" means a work site

(a) that is more than two hours’ travel time from a hospital or medical facility under normal travel conditions using available means of surface transportation, or

(b) for which transport by aircraft is the normal mode of transport;

"Level 1 qualification" means a certificate that

(a) is issued by an approved agency indicating the successful completion of a first aid training course and a cardiopulmonary resuscitation training course that meet the minimum requirements for course duration and content set out in Schedule A, and

(b) qualifies the holder to perform the services set out in Schedule D;

"Level 2 qualification" means a certificate that

(a) is issued by an approved agency indicating the successful completion of a first aid training course and a cardiopulmonary training course that meet the minimum requirements for course duration and content set out in Schedule B, and

(b) qualifies the holder to perform the services set out in Schedule E;

"lifeline" means a length of rope or strap that is attached to a safe point of anchorage at one end of the rope or strap or, in the case of a horizontal lifeline, at both ends of the rope or strap, to provide support and a guide for a personal fall arrest system or a lowering device that provides a means of safely lowering a worker from a height;

"locked out" means, in respect of equipment or a system, to have

(a) isolated all energy sources and dissipated residual energy from the equipment or system, and

(b) secured the isolation and dissipation by a device that is operated by a key or other process;

"maintained" means kept in an effective and safe functioning condition by regular examination, testing and servicing or repair;

"manufacturer’s specifications" means

(a) the written specifications, instructions or recommendations provided by the manufacturer of equipment or supplies that describe how the equipment or supplies are to be constructed, erected, installed, assembled, examined, inspected, started, operated, used, handled, stored, stopped, calibrated, adjusted, maintained, repaired or dismantled, or

(b) an instruction, maintenance or operating manual provided by the manufacturer of equipment or supplies;

"medical professional" means an individual who is

(a) a medical practitioner as defined in section 1 of the Medical Profession Act, or

(b) a nurse practitioner, registered nurse or temporary certificate holder as defined in section 1 of the Nursing Profession Act;

"personal fall arrest system" means personal protective equipment that provides a means of safely arresting the fall of a worker and that, subsequent to the arrest of the fall, by itself does not permit the further release or lowering of the worker;

"personal protective equipment" means any clothing, device or other article that is intended to be worn or used by a worker to prevent injury or to facilitate rescue;

"personnel lifting unit" means a work platform, suspended by rigging from a hoist or crane as defined in section 205, that is used to position a worker at an elevated work site;

"plant" includes a premises, site, land, water, structure, fixture or equipment used in the carrying on of an employment, business, calling or pursuit;

"powered mobile equipment" means a self-propelled machine or combination of machines, such as a prime mover, that is designed to manipulate or move materials or to provide a work platform for a worker;

"professional engineer" means

(a) a professional engineer as defined in subsection 1(1) of the Engineering and Geoscience Professions Act, or

(b) an individual who has a substantially similar standing to a professional engineer under an enactment of a jurisdiction outside the Northwest Territories;

"qualified individual" means an individual who

(a) possesses a recognized degree, certificate or professional standing, and

(b) has demonstrated, by knowledge, training and experience, an ability to deal with problems related to a particular subject matter or work;

"representative" means an occupational health and safety representative;

"respiratory device" means a device such as an atmosphere-supplying respirator, an air-purifying respirator or an escape respirator that is designed to protect a wearer from inhaling a hazardous atmosphere;

"safeguard" means equipment other than personal protective equipment that is designed to protect the safety of a worker, such as a guard, shield, wire mesh, guardrail, gate, barrier, safety net, handrail or other similar equipment;

"SCBA" means self-contained breathing apparatus;

"standard atmospheric pressure" means atmospheric pressure of 101.325 kPa or 1 atm;

"supervisor" means an individual who is authorized by an employer to oversee or direct workers;

"train" means

(a) to give information and explanation to a worker with respect to a particular subject matter, and

(b) to require a practical demonstration that the worker has acquired knowledge or skill related to the subject matter;

"trench" means an elongated dug out area of land with a depth that exceeds its width at the bottom;

"tunnel" means an underground passage that has an incline of not more than 45º from the horizontal;

"vehicle" means a machine in, on or by which an individual or thing could be transported.

[R-085-2015, s. 2]

Part 3 GENERAL DUTIES

Section 16 Supervision of work

16. (1) An employer shall ensure that, at a work site,

(a) work is sufficiently and competently supervised;

(b) supervisors have sufficient knowledge of the following:

(i) any occupational health and safety program applicable to workers supervised at the work site,

(ii) the safe handling, use, storage, production and disposal of hazardous substances,

(iii) the need for, and safe use of, personal protective equipment,

(iv) emergency procedures required by these regulations,

(v) any other matters that are necessary to ensure the health and safety of workers;

(c) supervisors have completed an approved regulatory familiarization program; and

(d) supervisors comply with the Act and these regulations.

(2) A supervisor shall ensure that workers comply with the Act and these regulations as they apply to the work site.

Occupational Health and Safety Regulations
R-003-2016

INTERPRETATION

Section 1

1. In these regulations,

"accident causing serious bodily injury" means an accident at a work site that

(a) causes or could reasonably be expected to cause the death of an individual, or

(b) requires an individual to be admitted to a hospital as an in-patient for a period of 24 hours or more;

"air-purifying respirator" means a respirator that removes airborne contaminants from the air inhaled by a worker;

"approved" means

(a) approved by an agency acceptable to the Chief Safety Officer for use under the conditions prescribed by the agency,

(b) approved conditionally or otherwise by a certificate of the Chief Safety Officer, or

(c) approved by the Chief Safety Officer in a code of practice approved and issued under subsection 18(3) of the Act;

"atmosphere-supplying respirator" means a respirator that delivers clean breathing air to a worker from a compressor or a cylinder, an SCBA, whether closed or open circuit, or a combination of SCBA and supplied air;

"borehole" means a mechanically drilled hole in the ground;

"building shaft" means a continuous vertical space substantially enclosed on all sides that extends for two or more floors, such as an elevator shaft, a ventilation shaft, a stairwell or a service shaft;

"competent" means in respect of a function, task or duty, possessing the knowledge, experience and training to perform the function, task or duty;

"conductor" includes a wire, cable or other metal component installed for the purpose of conveying electric current from one piece of equipment to another or to ground;

"confined space" means an enclosed or partially enclosed space, that is not designed or intended for continuous human occupancy, with a restricted means of entry or exit;

"connecting linkage" means a lanyard, safety hook, cable or connector between a personal fall arrest system device and a D-ring on a worker’s full-body harness;

"construction" means the erection, alteration, renovation, repair, dismantlement, demolition, structural maintenance or painting of a structure, land clearing, earthmoving, grading, excavating, trenching, digging, boring, drilling, blasting and concreting;

"controlled product" means a product, material or substance specified by regulations made under paragraph 15(1)(a) of the Hazardous Products Act (Canada) to be included in any of the classes listed in Schedule II of that Act;

"dangerous occurrence" means an occurrence that does not result in, but could have resulted in an accident causing serious bodily injury, such as

(a) structural failure or collapse of

(i) a structure, scaffold, temporary falsework or concrete formwork, or

(ii) a tunnel, caisson, coffer dam, trench, excavated shaft or excavation,

(b) failure of a crane or hoist or the overturning of a crane or powered mobile equipment,

(c) accidental contact with an energized conductor,

(d) bursting of a grinding wheel,

(e) uncontrolled spill or escape of a toxic, corrosive or explosive substance,

(f) premature or accidental detonation of explosives,

(g) failure of an elevated or suspended platform, or

(h) failure of an atmosphere-supplying respirator;

"dBA" means the sound pressure level in decibels measured on the A scale of a sound level meter;

"designated signaller" means a worker designated under paragraph 138(1)(a) to give signals;

"emergency medical technician" or "EMT" means an individual who

(a) holds not less than a valid Level 2 qualification,

(b) has completed an approved course of emergency medical technologist training,

(c) possesses an approved amount of experience as an emergency medical technician, and

(d) is licensed by an approved agency;

"equipment" means any mechanical or non-mechanical article or device, such as a machine, tool, appliance, apparatus, implement, service or utility, other than personal property owned by a person unless that property is used in the carrying on of any work;

"escape respirator" means an atmosphere-supplying respirator or an air-purifying respirator that is designed to be used by a worker only for escape purposes;

"excavated shaft" means a passage dug into the ground, the longest dimension of which exceeds 1.5 m and of which the acute angle between the axis of the longest dimension and the vertical is less than 45º;

"excavation" means any dug out area of ground other than a trench, tunnel or excavated shaft;

"first aid" means immediate assistance given in case of injury until medical aid has been obtained;

"first aid attendant" means a holder of a valid

(a) first aid qualification,

(b) licence or approval as an emergency medical technician, or

(c) licence, certificate or other qualification that, in the opinion of the Chief Safety Officer, is equivalent or superior to a qualification referred to in paragraph (a), or a licence or approval referred to in paragraph (b);

"first aid qualification" means a qualification in first aid issued by an approved agency to an individual who has followed a course of instruction set out in

(a) Schedule A for a Level 1 qualification, or

(b) Schedule B for a Level 2 qualification;

"forklift" means a self-propelled machine that has a power operated upright, angled or telescopic lifting device that can raise and lower a load for the purpose of transporting or stacking;

"full-body harness" means a safety device that is capable of suspending a worker without causing the worker to bend at the waist, and consists of straps that pass over the worker’s shoulders and around the worker’s legs, an upper dorsal suspension assembly and integral hardware;

"hand tool" means hand-held equipment that depends on the energy of the worker for its direct effect and that does not have a pneumatic, hydraulic, electrical or chemical energy source for its operation;

"harmful" means known to cause harm or injury;

"hazardous" means likely to cause harm or injury in certain circumstances;

"hazardous substance" means a hazardous product as defined in section 322 or another product, material or substance that is hazardous;

"HEPA filter" means a high efficiency particulate aerosol filter that is not less than 99.97% efficient in collecting a 0.3 μm aerosol;

"high hazard work" means a work activity described in Schedule C;

"highway" means a highway as defined in section 1 of the Motor Vehicles Act;

"hoist" means a machine that consists of a raising and lowering mechanism;

"injury" includes any disease and any impairment of the physical or mental condition of an individual;

"instruct" means, in respect of an instruction to a worker, to give information and direction to the worker with respect to a particular subject matter;

"isolated work site" means a work site

(a) that is more than two hours’ travel time from a hospital or medical facility under normal travel conditions using available means of surface transportation, or

(b) for which transport by aircraft is the normal mode of transport;

"Level 1 qualification" means a certificate that (a) is issued by an approved

(a) is issued by an approved agency indicating the successful completion of a first aid training course and a cardiopulmonary resuscitation training course that meet the minimum requirements for course duration and content set out in Schedule A, and

(b) qualifies the holder to perform the services set out in Schedule D;

"Level 2 qualification" means a certificate that

(a) is issued by an approved agency indicating the successful completion of a first aid training course and a cardiopulmonary training course that meet the minimum requirements for course duration and content set out in Schedule B, and

(b) qualifies the holder to perform the services set out in Schedule E;

"lifeline" means a length of rope or strap that is attached to a safe point of anchorage at one end of the rope or strap or, in the case of a horizontal lifeline, at both ends of the rope or strap, to provide support and a guide for a personal fall arrest system or a lowering device that provides a means of safely lowering a worker from a height;

"locked out" means, in respect of equipment or a system, to have

(a) isolated all energy sources and dissipated residual energy from the equipment or system, and

(b) secured the isolation and dissipation by a device that is operated by a key or other process;

"maintained" means kept in an effective and safe functioning condition by regular examination, testing and servicing or repair;

"manufacturer’s specifications" means

(a) the written specifications, instructions or recommendations provided by the manufacturer of equipment or supplies that describe how the equipment or supplies are to be constructed, erected, installed, assembled, examined, inspected, started, operated, used, handled, stored, stopped, calibrated, adjusted, maintained, repaired or dismantled, or

(b) an instruction, maintenance or operating manual provided by the manufacturer of equipment or supplies;

"medical professional" means an individual who is

(a) a medical practitioner as defined in section 1 of the Medical Profession Act, or

(b) a nurse practitioner, registered nurse or temporary certificate holder as defined in section 1 of the Nursing Act;

"personal fall arrest system" means personal protective equipment that provides a means of safely arresting the fall of a worker and that, subsequent to the arrest of the fall, by itself does not permit the further release or lowering of the worker;

"personal protective equipment" means any clothing, device or other article that is intended to be worn or used by a worker to prevent injury or to facilitate rescue;

"personnel lifting unit" means a work platform, suspended by rigging from a hoist or crane as defined in section 205, that is used to position a worker at an elevated work site;

"plant" includes a premises, site, land, water, structure, fixture or equipment used in the carrying on of an employment, business, calling or pursuit;

"powered mobile equipment" means a self-propelled machine or combination of machines, such as a prime mover, that is designed to manipulate or move materials or to provide a work platform for a worker;

"professional engineer" means

(a) a professional engineer as defined in subsection 1(1) of the Engineers and Geoscientists Act, or

(b) an individual who has a substantially similar standing to a professional engineer under an enactment of a jurisdiction outside Nunavut;

"qualified individual" means an individual who

(a) possesses a recognized degree, certificate or professional standing, and

(b) has demonstrated, by knowledge, training and experience, an ability to deal with problems related to a particular subject matter or work;

"representative" means an occupational health and safety representative;

"respiratory device" means a device such as an atmosphere-supplying respirator, an air-purifying respirator or an escape respirator that is designed to protect a wearer from inhaling a hazardous atmosphere;

"safeguard" means equipment other than personal protective equipment that is designed to protect the safety of a worker, such as a guard, shield, wire mesh, guardrail, gate, barrier, safety net, handrail or other similar equipment;

"SCBA" means self-contained breathing apparatus;

"standard atmospheric pressure" means atmospheric pressure of 101.325 kPa or 1 atm;

"supervisor" means an individual who is authorized by an employer to oversee or direct workers;

"train" means

(a) to give information and explanation to a worker with respect to a particular subject matter, and

(b) to require a practical demonstration that the worker has acquired knowledge or skill related to the subject matter;

"trench" means an elongated dug out area of land with a depth that exceeds its width at the bottom;

"tunnel" means an underground passage that has an incline of not more than 45º from the horizontal;

"vehicle" means a machine in, on or by which an individual or thing could be transported.

Part 3 GENERAL DUTIES

Section 16 Supervision of work

16. (1) An employer shall ensure that, at a work site,

(a) work is sufficiently and competently supervised;

(b) supervisors have sufficient knowledge of the following:

(i) any occupational health and safety program applicable to workers supervised at the work site,

(ii) the safe handling, use, storage, production and disposal of hazardous substances,

(iii) the need for, and safe use of, personal protective equipment,

(iv) emergency procedures required by these regulations,

(v) any other matters that are necessary to ensure the health and safety of workers;

(c) supervisors have completed an approved regulatory familiarization program; and

(d) supervisors comply with the Act and these regulations.

(2) A supervisor shall ensure that workers comply with the Act and these regulations as they apply to the work site.

Accueil

Formation en SST – Superviseurs

Sélectionnez les mots en surbrillance
pour obtenir la définition

Les employeurs doivent s’assurer que les employés qui occupent un poste de superviseur à temps plein ou à temps partiel détiennent les compétences nécessaires. Ils doivent également veiller à ce que les superviseurs comprennent les dangers inhérents aux travaux qu’ils supervisent, ainsi que leurs devoirs et responsabilités, en vertu de la Loi sur la sécurité et du Règlement sur la santé et la sécurité au travail, lorsqu’ils agissent pour le compte de l’employeur.

Les superviseurs doivent :

  • connaître les responsabilités légales associées au fait d’assurer la sécurité comme partie intégrante des activités sur le lieu de travail;
  • connaître les exigences législatives afin d’assumer les fonctions confiées par l’employeur, comme le précisent la Loi sur la sécurité et le Règlement sur la santé et la sécurité au travail, et respecter les règles de l’employeur en matière de sécurité;
  • comprendre les droits et responsabilités des travailleurs et des entrepreneurs qu’ils supervisent et veiller à ce qu’ils respectent les règles de l’employeur en matière de sécurité (voir la Formation en santé et sécurité au travail – Superviseurs de la CSTIT).

En vertu des exigences particulières aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut, un superviseur est un « particulier autorisé par l’employeur à superviser ou à diriger des travailleurs ».

L’une des obligations de l’employeur est de veiller à ce que les travaux fassent l’objet d’une supervision suffisante, assurée par une personne compétente, sur le lieu de travail. .

De plus, les superviseurs doivent détenir une connaissance suffisante des éléments suivants :

  • programmes de santé et sécurité au travail (SST);
  • méthodes permettant de travailler en toute sécurité avec des substances dangereuses;
  • utilisation appropriée de l’équipement de protection individuelle (EPI);
  • procédures d’urgence exigées par les règlements en matière de SST;
  • toute autre mesure nécessaire pour assurer la sécurité des travailleurs.

Les superviseurs doivent respecter la Loi sur la sécurité et le Règlement sur la santé et la sécurité au travail et veiller à ce que les travailleurs qu’ils supervisent s’y conforment également.

Pour superviser un lieu de travail, les superviseurs doivent suivre une formation de familiarisation approuvée.

Exigences relatives à la formation des superviseurs en matière de sécurité

Pour être approuvé par l’agent de sécurité en chef , le contenu de la formation doit comprendre un ensemble minimal de thèmes prédéterminés. Ceux-ci ne sont pas décrits dans la Loi ou le Règlement, mais le sont dans le Code de pratique, lequel a été élaboré à partir des pratiques exemplaires en vigueur dans l’industrie.

Voici une liste de fournisseurs approuvés pouvant offrir la formation de familiarisation destinée aux superviseurs. Pour obtenir leur approbation, les fournisseurs doivent remettre une copie de la formation et présenter une demande d’examen de l’agent de sécurité en chef. Plus de détails peuvent être obtenus ici.

Règlement sur la santé et la sécurité au travail
R-039-2015

INTERPRÉTATION

Section 1

1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent règlement.

«accident causant des lésions corporelles graves» Accident qui survient au lieu de travail et qui, selon le cas :

a) cause ou risque vraisemblablement de causer la mort d’une personne;

b) requiert l’hospitalisation d’une personne durant au moins 24 heures.

«appareil respiratoire» Dispositif tel qu’un appareil respiratoire à alimentation d’air, un appareil respiratoire à ventilation assistée ou un appareil respiratoire d’évacuation, qui est conçu pour protéger l’utilisateur en l’empêchant d’absorber l’atmosphère lorsqu’elle est dangereuse.

«appareil respiratoire à alimentation d’air» Appareil respiratoire qui fournit au travailleur de l’air respirable propre à partir d’un compresseur ou cylindre, d’un ARA à circuit fermé ou ouvert, ou d’une combinaison faite d’un ARA et d’une source d’air.

«appareil respiratoire à ventilation assistée» Appareil respiratoire qui élimine les contaminants atmosphériques de l’air inhalé par un travailleur.

«appareil respiratoire d’évacuation» Appareil respiratoire à alimentation d’air ou appareil respiratoire à ventilation assistée qui est uniquement conçu pour être utilisé aux fins d’évacuation par un travailleur.

«approuvé» Se dit de ce qui a été approuvé, selon le cas :

a) par un organisme que l’agent de sécurité en chef juge acceptable aux fins d’utilisation dans les conditions prescrites par l’organisme;

b) sous certaines conditions ou de toute autre manière dans un certificat de l’agent de sécurité en chef;

c) par l’agent de sécurité en chef dans un code de pratique approuvé et emis en vertu du paragraphe 18(3) de la Loi.

«ARA» Appareil respiratoire autonome.

«blessure» S’entend notamment de toute maladie ainsi que de toute dégradation de la santé physique ou mentale d’une personne.

«cage d’un bâtiment» Passage vertical continu clos pour l’essentiel de tous côtés sur deux ou plus de deux étages, tel qu’un puits de ventilation, une cage d’escalier ou une gaine technique.

«chariot élévateur» Appareil autopropulsé muni d’un dispositif de levage motorisé vertical, coudé ou rétractable qui peut monter ou descendre une charge aux fins de transport ou de gerbage.

«compétent» S’entend, relativement à une fonction, à une tâche ou à un devoir, du fait de posséder les connaissances, l’expérience et la formation voulues pour s’acquitter de la fonction, de la tâche ou du devoir.

«conducteur» Fil électrique, câble ou autre composant métallique installé en vue d’acheminer du courant électrique d’un appareil à un autre ou à la terre.

«construction» Érection, modification, rénovation, réparation, démantèlement, démolition, entretien ou peinture de structures, défrichage, terrassement, nivellement, excavation, ouverture de tranchées, creusage, sondage, forage, dynamitage et bétonnage.

«cordage de sécurité» Corde ou courroie fixée à un point d’ancrage sécuritaire à l’extrémité de la corde ou de la courroie ou, dans le cas d’une courroie de sûreté horizontale, aux deux extrémités de la corde ou de la courroie, pour soutenir et guider un système antichute personnel ou un dispositif d’abaissement permettant de descendre en toute sécurité un travailleur se trouvant à une certaine hauteur.

«dBA» La pression acoustique mesurée en décibels d’après la courbe de pondération A d’un sonomètre.

«dangereux» Susceptible de causer des lésions ou des blessures.

«directives du fabricant» Selon le cas :

a) les directives, instructions ou recommandations écrites fournies par le fabricant d’équipement ou de matériel, qui expliquent comment l’équipement ou le matériel doit être monté, installé, assemblé, examiné, inspecté, mis en marche, utilisé, manipulé, rangé, arrêté, étalonné, réglé, entretenu, réparé ou démonté;

b) un manuel d’installation, d’utilisation et d’entretien fourni par le fabricant de l’équipement ou du matériel.

«dispositif de protection» Équipement autre que de l’équipement de protection individuelle qui est conçu pour assurer la sécurité du travailleur, tel que les protecteurs, écrans, treillis métalliques, garde-corps, portes, barrières, filets de sécurité, rampes et autres dispositifs similaires.

«entretenu» Dont le fonctionnement efficace et sécuritaire est assuré par des examens, tests, entretiens ou réparations réguliers.

«équipement» Article ou dispositif mécanique ou non mécanique, tel qu’un appareil, un outil, un instrument, un engin ou un service, autre qu’un bien mobilier appartenant à une personne, sauf si ce bien est utilisé dans l’exécution de tous travaux.

«équipement de protection individuelle» Les vêtements, dispositifs ou autres articles devant être portés ou utilisés par un travailleur afin de prévenir les blessures ou de faciliter les mesures de sauvetage.

«espace restreint» Espace fermé ou partiellement fermé qui n’est pas conçu ni construit en vue d’être occupé par des personnes de façon continue et qui comporte un accès ou une sortie restreint.

«événement dangereux» Événement qui n’entraîne pas, mais qui aurait pu entraîner, un accident causant des lésions corporelles graves, tel que :

a) défaillance structurale ou effondrement :

(i) soit d’une structure, d’un échafaudage, d’un ouvrage provisoire ou d’un coffrage pour béton,

(ii) soit d’un tunnel, d’un caisson, d’un batardeau, d’une tranchée, d’un puits ou d’une excavation;

b) défaillance d’une grue ou d’un monte-charge ou renversement d’une grue ou de matériel mobile motorisé;

c) contact accidentel avec un conducteur sous tension;

d) bris d’une meule;

e) déversement ou fuite incontrôlés d’une substance toxique, corrosive ou explosive;

f) détonation prématurée ou accidentelle d’explosifs;

g) défaillance d’une plateforme élevée ou suspendue;

h) défaillance d’un appareil respiratoire à alimentation d’air.

«excavation» Trou creusé dans le sol, à l’exception d’une tranchée, d’un tunnel ou d’un puits.

«filtre HEPA» Filtre à particules aériennes à haute efficacité capable de filtrer au moins 99,97 % des particules de diamètre égal à 0,3 μm.

«former» Se dit :

a) d’une part, du fait de donner aux travailleurs des renseignements ou des explications sur des questions particulières;

b) d’autre part, du fait d’exiger une démonstration pratique pour s’assurer que les travailleurs ont acquis des connaissances ou des habiletés relativement à ces questions particulières.

«grue» Appareil constitué d’un mécanisme de montée et de descente.

«harnais de sécurité complet» Dispositif de sécurité capable de suspendre un travailleur sans le plier à la taille et constitué de sangles passant sur les épaules du travailleur et autour de ses jambes, un système de suspension dorsale supérieure et une fixation complète.

«ingénieur» Selon le cas :

a) ingénieur au sens du paragraphe 1(1) de la Loi sur les professions d’ingénieur et de géoscientifique;

b) particulier qui jouit d’un statut substantiellement similaire à celui d’un ingénieur en vertu d’une disposition législative d’un ressort autre que les Territoires du Nord-Ouest.

«installations de chantier» S’entend notamment des locaux, du chantier, des terrains, de l’eau, des structures, des accessoires fixes ou de l’équipement qui sont utilisés dans le cadre d’un emploi, d’une entreprise, d’un métier ou d’une activité.

«lieu de travail isolé» Lieu de travail :

a) situé à plus de deux heures de trajet d’un hôpital ou d’une installation médicale, dans des conditions normales de déplacement et par tout moyen de transport de surface qui est disponible;

b) pour lequel l’aéronef constitue le moyen de transport normal.

«matériel mobile motorisé» Appareil autopropulsé ou combinaison d’appareil, tel qu’un appareil moteur, destiné à manipuler ou à déplacer du matériel ou à servir de plateforme de travail pour un travailleur.

«mécanisme de connexion» Cordon d’assujettissement, crochet de sécurité, câble ou raccord, entre un système antichute personnel et l’anneau d’arrimage se trouvant sur le harnais de sécurité complet du travailleur.

«nocif» ou «néfaste» Reconnu comme causant des lésions ou des blessures.

«outil à main» Outil qui est conçu pour être tenu avec la main, qui doit être actionné à la main pour produire un effet direct et dont le fonctionnement ne dépend pas d’une source d’énergie pneumatique, hydraulique, électrique ou chimique.

«personne compétente» Particulier qui :

a) d’une part, est titulaire d’un diplôme, d’un certificat ou d’une attestation de statut de professionnel reconnu;

b) d’autre part, a démontré, de par ses connaissances, sa formation et son expérience, sa capacité de régler les problèmes liés à une question ou à un travail particuliers.

«premiers soins» Aide immédiate fournie en cas de blessure, jusqu’à ce que de l’aide médicale ait été obtenue.

«pression atmosphérique standard» Pression atmosphérique de 101,325 kPa ou 1 atm.

«produit contrôlé» Produit, matière ou substance classés conformément aux règlements pris en vertu de l’alinéa 15(1)a) de la Loi sur les produits dangereux (Canada) dans une des catégories inscrites à l’annexe II de cette Loi.

«professionnel de la santé» Selon le cas :

a) médecin au sens de l’article 1 de la Loi sur les médecins;

b) infirmière praticienne ou infirmier praticien, infirmière autorisée ou infirmier autorisé ou titulaire de certificat temporaire au sens de l’article 1 de la Loi sur la profession infirmière.

«puits» Passage creusé dans le sol, dont la dimension la plus longue est supérieure à 1,5 m et dont l’angle aigu entre l’axe de la dimension la plus longue et la verticale est inférieur à 45 degrés.

«qualification de niveau 1» Certificat :

a) d’une part, délivré par un organisme agréé et attestant la réussite d’un cours de formation en premiers soins et d’un cours de réanimation cardiopulmonaire qui satisfont aux exigences minimales indiquées à l’annexe A pour ce qui est de la durée et du contenu des cours;

b) d’autre part, autorisant le titulaire à fournir les services mentionnés à l’annexe D.

«qualification de niveau 2» Certificat :

a) d’une part, délivré par un organisme agréé et attestant la réussite d’un cours de formation en premiers soins et d’un cours de réanimation cardiopulmonaire qui satisfont aux exigences minimales indiquées à l’annexe B pour ce qui est de la durée et du contenu des cours;

b) d’autre part, autorisant le titulaire à fournir les services mentionnés à l’annexe E.

«qualification en premiers soins» Qualification en premiers soins délivrée par un organisme agréé à une personne qui a suivi un cours de formation mentionné :

a) soit à l’annexe A pour une qualification de niveau 1;

b) soit à l’annexe B pour une qualification de niveau 2.

«représentant» Représentant en matière de santé et sécurité au travail.

«route» S’entend au sens de l’article 1 de la Loi sur les véhicules automobiles.

«secouriste» Titulaire :

a) soit d’une qualification en premiers soins valide;

b) soit d’un permis ou d’un certificat d’approbation valide en qualité de technicien en soins médicaux d’urgence;

c) soit d’un permis, d’un certificat ou d’une autre qualification qui, de l’avis de l’agent de sécurité en chef, est équivalent ou supérieur à la qualification visée à l’alinéa a) ou à la licence ou au certificat d’approbation visé à l’alinéa b).

«signaleur désigné» Travailleur désigné en vertu de l’alinéa 138(1)a) aux fins de la transmission de signaux.

«substance dangereuse» Produit dangereux au sens de l'article 322 ou autre produit, matière ou substance qui est dangereux.

«superviseur» Particulier autorisé par l’employeur à superviser ou à diriger des travailleurs.

«système antichute personnel» Équipement de protection individuelle qui procure un moyen d’interrompre la chute du travailleur et qui, une fois la chute interrompue, empêche le travailleur de poursuivre sa chute.

«technicien en soins médicaux d’urgence» Personne qui, à la fois :

a) détient au moins une qualification de niveau 2 valable,

b) a complété un cours de formation de formation des techniciens en soins médicaux d’urgence qui a été approuvé;

c) possède une expérience jugée suffisante en qualité de technicien en soins médicaux d’urgence;

d) est titulaire d’un permis délivré par un organisme agréé.

«tranchée» Partie de terrain allongée et creusée, dont la profondeur est supérieure à la largeur de la base.

«travail très dangereux» Activité constituant un travail très dangereux décrit à l’annexe C.

«trou de forage» Trou percé mécaniquement dans le sol.

«tunnel» Passage souterrain qui présente une inclinaison d’au plus 45 degrés à partir de l’horizontale.

«unité de levage du personnel» Plate-forme de travail, suspendue par câblage à partir d’un monte-charge ou d’une grue au sens de l’article 205, qui est utilisée pour permettre aux travailleurs de travailler sur un lieu de travail en hauteur.

«véhicule» Appareil dans lequel, sur lequel ou au moyen duquel une personne ou une chose peut être transportée.

«verrouillé» Se dit, relativement à tout équipement ou système, du fait d’avoir :

a) isolé toutes les sources d’énergie et dissipé l’énergie résiduelle de l’équipement ou du système;

b) assuré l’isolement et la dissipation soit au moyen d’un dispositif actionné par une clé soit selon un autre procédé.

[R-085-2015, a. 2]

Part 3 OBLIGATIONS GÉNÉRALES DES EMPLOYEURS

Section 16 Supervision des travaux

16. (1) L’employeur s’assure que, à tout lieu de travail :

a) les travaux sont supervisés de façon sécuritaire et compétente;

b) les superviseurs ont une connaissance suffisante de ce qui suit :

(i) tout programme de santé et de sécurité au travail applicable aux travailleurs supervisés sur le lieu de travail,

(ii) la manipulation, l’utilisation, le stockage, la production et l’élimination en toute sécurité des substances dangereuses,

(iii) la nécessité de disposer d’équipment de protection individuelle et d’utiliser cet équipement de manière sécuritaire,

(iv) les procédures d’urgence exigées par le présent règlement,

(v) tout autre mesure nécessair pour préserver la santé et la sécurité des travailleurs;

c) les superviseurs ont suivi un programme de familiarisation réglementaire approuvé;

d) les superviseurs se conforment à la Loi et au présent règlement.

(2) Le superviseur s’assure que les travailleurs se conforment à la Loi et au présent règlement dans la mesure où ceux-ci s’appliquent au lieu de travail.

Règlement sur la santé et la sécurité au travail
R-003-2016

DÉFINITIONS

Article 1

1. Les définitions qui suivent s’appliquent au présent règlement.

« accident causant des lésions corporelles graves » Accident qui survient au lieu de travail et qui, selon le cas :

a) cause ou risque vraisemblablement de causer la mort d’une personne;

b) requiert l’hospitalisation d’une personne durant au moins 24 heures.

« appareil respiratoire » Dispositif tel qu’un appareil respiratoire à alimentation d’air, un appareil respiratoire à ventilation assistée ou un appareil respiratoire d’évacuation, qui est conçu pour protéger l’utilisateur en l’empêchant d’absorber l’atmosphère lorsqu’elle est dangereuse.

« appareil respiratoire à alimentation d’air » Appareil respiratoire qui fournit au travailleur de l’air respirable propre à partir d’un compresseur ou cylindre, d’un ARA à circuit fermé ou ouvert, ou d’une combinaison faite d’un ARA et d’une source d’air.

« appareil respiratoire à ventilation assistée » Appareil respiratoire qui élimine les contaminants atmosphériques de l’air inhalé par un travailleur.

« appareil respiratoire d’évacuation » Appareil respiratoire à alimentation d’air ou appareil respiratoire à ventilation assistée qui est uniquement conçu pour être utilisé aux fins d’évacuation par un travailleur.

« approuvé » Se dit de ce qui a été approuvé, selon le cas :

a) par un organisme que l’agent de sécurité en chef juge acceptable aux fins d’utilisation dans les conditions prescrites par l’organisme;

b) sous certaines conditions ou de toute autre manière dans un certificat de l’agent de sécurité en chef;

c) par l’agent de sécurité en chef dans un code de pratique approuvé et établi en vertu du paragraphe 18(3) de la Loi.

« ARA » Appareil respiratoire autonome.

« blessure » S’entend notamment de toute maladie ainsi que de toute dégradation de la santé physique ou mentale d’une personne.

« cage de bâtiment » Passage vertical continu clos pour l’essentiel de tous côtés sur deux ou plus de deux étages, tel qu’un puits de ventilation, une cage d’escalier ou une gaine technique.

« chariot élévateur » Appareil autopropulsé muni d’un dispositif de levage motorisé vertical, coudé ou rétractable qui peut monter ou descendre une charge aux fins de transport ou de gerbage.

« compétent » S’entend, relativement à une fonction, à une tâche ou à un devoir, du fait de posséder les connaissances, l’expérience et la formation voulues pour s’acquitter de la fonction, de la tâche ou du devoir.

« conducteur » Fil électrique, câble ou autre composant métallique installé en vue d’acheminer du courant électrique d’un appareil à un autre ou à la terre.

« construction » Érection, modification, rénovation, réparation, démantèlement, démolition, entretien ou peinture de structures, défrichage, terrassement, nivellement, excavation, ouverture de tranchées, creusage, sondage, forage, dynamitage et bétonnage.

« contenant » Sac, tonneau, bouteille, boîte, cylindre, fût, réservoir ou récipient ou emballage similaire.

« cordage de sécurité » Corde ou courroie fixée à un point d’ancrage sécuritaire à l’extrémité de la corde ou de la courroie ou, dans le cas d’un cordage de sécurité horizontal, aux deux extrémités de la corde ou de la courroie, pour soutenir et guider un système antichute personnel ou un dispositif d’abaissement permettant de descendre en toute sécurité un travailleur se trouvant à une certaine hauteur.

« dBA » La pression acoustique mesurée en décibels d’après la courbe de pondération A d’un sonomètre.

« dangereux » Susceptible de causer des lésions ou des blessures.

« dispositif de protection » Équipement autre que de l’équipement de protection individuelle qui est conçu pour assurer la sécurité du travailleur, tel que les protecteurs, écrans, treillis métalliques, garde-corps, portes, barrières, filets de sécurité, rampes et autres dispositifs similaires.

« entretenu » Dont le fonctionnement efficace et sécuritaire est assuré par des examens, mises à l’essai, entretiens ou réparations réguliers.

« équipement » Article ou dispositif mécanique ou non mécanique, tel qu’un appareil, un outil, un instrument, un engin ou un service, autre qu’un bien mobilier appartenant à une personne, sauf si ce bien est utilisé dans l’exécution de travaux.

« équipement de protection individuelle » Les vêtements, dispositifs ou autres articles devant être portés ou utilisés par un travailleur afin de prévenir les blessures ou de faciliter les mesures de sauvetage.

« espace restreint » Espace fermé ou partiellement fermé qui n’est pas conçu ni construit en vue d’être occupé par des personnes de façon continue et qui comporte un accès ou une sortie restreint.

« établissement » S’entend notamment des locaux, du chantier, des terrains, de l’eau, des structures, des accessoires fixes ou de l’équipement qui sont utilisés dans le cadre d’un emploi, d’une entreprise, d’un métier ou d’une activité.

« événement dangereux » Événement qui n’entraîne pas, mais qui aurait pu entraîner, un accident causant des lésions corporelles graves, tel que :

a) défaillance structurale ou effondrement :

(i) soit d’une structure, d’un échafaudage, d’un ouvrage provisoire ou d’un coffrage pour béton,

(ii) soit d’un tunnel, d’un caisson, d’un batardeau, d’une tranchée, d’un puits ou d’une excavation;

b) défaillance d’une grue ou d’un monte-charge ou renversement d’une grue ou de matériel mobile motorisé;

c) contact accidentel avec un conducteur sous tension;

d) bris d’une meule;

e) déversement ou fuite incontrôlés d’une substance toxique, corrosive ou explosive;

f) détonation prématurée ou accidentelle d’explosifs;

g) défaillance d’une plate-forme élevée ou suspendue;

h) défaillance d’un appareil respiratoire à alimentation d’air

« excavation » Trou creusé dans le sol, à l’exception d’une tranchée, d’un tunnel ou d’un puits.

« filtre HEPA » Filtre à particules aériennes à haute efficacité capable de filtrer au moins 99,97 % des particules de diamètre égal à 0,3 μm.

« former » S’entend :

a) d’une part, du fait de donner aux travailleurs des renseignements ou des explications sur des questions particulières;

b) d’autre part, du fait d’exiger une démonstration pratique pour s’assurer que les travailleurs ont acquis des connaissances ou des habiletés relativement à ces questions particulières.

« harnais de sécurité complet » Dispositif de sécurité capable de suspendre un travailleur sans le plier à la taille et constitué de sangles passant sur les épaules du travailleur et autour de ses jambes, d’un système de suspension dorsale supérieure et d’une fixation complète.

« indications techniques du fabricant » Selon le cas :

a) les directives, instructions ou recommandations écrites fournies par le fabricant d’équipement ou de matériel, qui expliquent comment l’équipement ou le matériel doit être monté, installé, assemblé, examiné, inspecté, mis en marche, utilisé, manipulé, rangé, arrêté, étalonné, réglé, entretenu, réparé ou démonté;

b) un manuel d’installation, d’utilisation et d’entretien fourni par le fabricant de l’équipement ou du matériel.

« ingénieur » Selon le cas :

a) ingénieur au sens du paragraphe 1(1) de la Loi sur les ingénieurs et les géoscientifiques;

b) particulier qui jouit d’un statut substantiellement similaire à celui d’un ingénieur en vertu d’une disposition législative d’un ressort autre que le Nunavut.

« lieu de travail isolé » Lieu de travail :

a) soit situé à plus de deux heures de trajet d’un hôpital ou d’une installation médicale, dans des conditions normales de déplacement et par tout moyen de transport de surface qui est disponible;

b) soit pour lequel l’aéronef constitue le moyen de transport normal.

« matériel mobile motorisé » Appareil autopropulsé ou combinaison d’appareil, tel qu’un appareil moteur, destiné à manipuler ou à déplacer du matériel ou à servir de plate-forme de travail pour un travailleur.

« mécanisme de connexion » Cordon d’assujettissement, crochet de sécurité, câble ou raccord entre un système antichute personnel et l’anneau d’arrimage se trouvant sur le harnais de sécurité complet du travailleur.

« monte-charge » Appareil constitué d’un mécanisme de montée et de descente.

« nocif » ou « néfaste » Reconnu comme causant des lésions ou des blessures.

« outil à main » Outil qui est conçu pour être tenu avec la main, qui doit être actionné à la main pour produire un effet direct et dont le fonctionnement ne dépend pas d’une source d’énergie pneumatique, hydraulique, électrique ou chimique.

« personne qualifiée » Particulier qui :

a) d’une part, est titulaire d’un diplôme, d’un certificat ou d’une attestation de statut de professionnel reconnu;

b) d’autre part, a démontré, de par ses connaissances, sa formation et son expérience, sa capacité de régler les problèmes liés à une question ou à un travail particuliers.

« premiers soins » Aide immédiate fournie en cas de blessure, jusqu’à ce que de l’aide médicale ait été obtenue.

« pression atmosphérique standard » Pression atmosphérique de 101,325 kPa ou 1 atm.

« produit contrôlé » Produit, matière ou substance classés conformément aux règlements pris en application de l’alinéa 15(1)a) de la Loi sur les produits dangereux (Canada) dans une des catégories inscrites à l’annexe II de cette Loi.

« professionnel de la santé » Selon le cas :

a) médecin au sens de l’article 1 de la Loi sur les médecins;

b) infirmière praticienne ou infirmier praticien, infirmière autorisée ou infirmier autorisé ou titulaire de certificat temporaire au sens de l’article 1 de la Loi sur les infirmières et infirmiers.

« puits » Passage creusé dans le sol, dont la dimension la plus longue est supérieure à 1,5 m et dont l’angle aigu entre l’axe de la dimension la plus longue et la verticale est inférieur à 45 degrés.

« qualification de niveau 1 » Certificat :

a) d’une part, délivré par un organisme approuvé et attestant la réussite d’un cours de formation en premiers soins et d’un cours de réanimation cardiopulmonaire qui satisfont aux exigences minimales indiquées à l’annexe A pour ce qui est de la durée et du contenu des cours;

b) d’autre part, autorisant le titulaire à fournir les services mentionnés à l’annexe D.

« qualification de niveau 2 » Certificat :

a) d’une part, délivré par un organisme approuvé et attestant la réussite d’un cours de formation en premiers soins et d’un cours de réanimation cardiopulmonaire qui satisfont aux exigences minimales indiquées à l’annexe B pour ce qui est de la durée et du contenu des cours;

b) d’autre part, autorisant le titulaire à fournir les services mentionnés à l’annexe E.

« qualification en premiers soins » Qualification en premiers soins délivrée par un organisme approuvé à une personne qui a suivi un cours de formation mentionné :

a) soit à l’annexe A pour une qualification de niveau 1;

b) soit à l’annexe B pour une qualification de niveau 2.

« représentant » Représentant en matière de santé et sécurité au travail.

« route » S’entend au sens de l’article 1 de la Loi sur les véhicules automobiles.

« secouriste » Titulaire :

a) soit d’une qualification en premiers soins valide;

b) soit d’un permis ou d’un certificat d’approbation valide en qualité de technicien en soins médicaux d’urgence;

c) soit d’un permis, d’un certificat ou d’une autre qualification qui, de l’avis de l’agent de sécurité en chef, est équivalent ou supérieur à la qualification visée à l’alinéa a) ou à la licence ou au certificat d’approbation visé à l’alinéa b).

« signaleur désigné » Travailleur désigné en vertu de l’alinéa 138(1)a) aux fins de la transmission de signaux.

« substance dangereuse » Produit dangereux au sens de l’article 322 ou autre produit, matière ou substance qui est dangereux.

« superviseur » Particulier autorisé par l’employeur à superviser ou à diriger des travailleurs.

« système antichute personnel » Équipement de protection individuelle qui procure un moyen d’interrompre la chute du travailleur et qui, une fois la chute interrompue, empêche par lui-même que le travailleur soit relâché ou poursuive sa descente.

« technicien en soins médicaux d’urgence » Personne qui, à la fois :

a) détient au moins une qualification de niveau 2 valable;

b) a complété un cours de formation des techniciens en soins médicaux d’urgence qui a été approuvé;

c) possède une expérience jugée suffisante en qualité de technicien en soins médicaux d’urgence;

d) est titulaire d’un permis délivré par un organisme approuvé.

« tranchée » Partie de terrain allongée et creusée, dont la profondeur est supérieure à la largeur de la base.

« travail très dangereux » Activité constituant un travail très dangereux décrite à l’annexe C.

« trou de forage » Trou percé mécaniquement dans le sol.

« tunnel » Passage souterrain qui présente une inclinaison d’au plus 45 degrés à partir de l’horizontale.

« unité de levage du personnel » Plate-forme de travail, suspendue par câblage à partir d’un monte-charge ou d’une grue au sens de l’article 205, qui est utilisée pour permettre aux travailleurs de travailler sur un lieu de travail en hauteur.

« véhicule » Appareil dans lequel, sur lequel ou au moyen duquel une personne ou une chose peut être transportée.

« verrouillé » Se dit, relativement à tout équipement ou système, du fait d’avoir :

a) d’une part, isolé toutes les sources d’énergie et dissipé l’énergie résiduelle de l’équipement ou du système;

b) d’autre part, assuré l’isolement et la dissipation soit au moyen d’un dispositif actionné par une clé soit selon un autre procédé.

Partie 3 OBLIGATIONS GÉNÉRALES

Article 16 Supervision des travaux

16. (1) L’employeur s’assure que, à tout lieu de travail :

a) les travaux sont supervisés de façon sécuritaire et compétente;

b) les superviseurs ont une connaissance suffisante de ce qui suit :

(i) tout programme de santé et de sécurité au travail applicable aux travailleurs supervisés sur le lieu de travail,

(ii) la manipulation, l’utilisation, l’entreposage, la production et l’élimination en toute sécurité des substances dangereuses,

(iii) la nécessité de disposer d’équipement de protection individuelle et d’utiliser cet équipement de manière sécuritaire,

(iv) les procédures d’urgence exigées par le présent règlement,

(v) toute autre mesure nécessaire pour préserver la santé et la sécurité des travailleurs;

c) les superviseurs ont suivi un programme de familiarisation réglementaire approuvé;

d) les superviseurs se conforment à la Loi et au présent règlement.

(2) Le superviseur s’assure que les travailleurs se conforment à la Loi et au présent règlement dans la mesure où ceux-ci s’appliquent au lieu de travail.